MONKEY LIGHT M210, un éclairage idéal pour les cyclistes nocturnes

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Le vélo est un moyen de transport qui aujourd’hui prend une grande au sein du paysage urbain. C’est pour cela qu’il n’échappe pas aux effets de modes et autres originalités. Des nouveaux éclairages sur roue qui portent le nom de Monkey Light sont désormais disponibles sur le marché. Monkey Light M210 est arrivé pour donner du style à vous, cycliste et à votre vélo. Non seulement c’est un design du dernier cri mais aussi, c’est un excellent accessoire de signalisation qui permet au conducteur de ne pas passer inaperçu de loin. C’est donc le produit idéal pour les cyclistes nocturnes et aussi qui circulent par faible luminosité car il est fiable et solide.

Les différentes caractéristiques de M210

Ce type d’éclairage fut fabriqué par MonkeyLectric qui se spécialise dans la création de lumière de ce genre avec des systèmes hors du commun livrés avec. M210 permet alors au cycliste d’optimiser sa visibilité sans oublier son style et sa personnalité. Ce type d’éclairage sur roue de vélo affiche de multiples formes sur le tour intérieur de la roue. Ce nouvel équipement propose 19 thèmes qui permettront à chacun d’accorder l’éclairage de la roue en fonction de son envie ou de son humeur du jour. Le cyclise peut être visible d’une certaine distance grâce aux 10 LEDs « full color » qui éclairent suffisamment car elles affichent 32 couleurs qui peuvent supporter jusqu’à 40 heures à l’aide de 3 piles de type AA, à partir de 15km/h jusqu’à 65km/h de vitesse.

L’installation

Monkey Light s’installe sur les rayons de la roue qui doivent avoir un diamètre supérieur à 20 pouces, plus précisément entre 20 et 29 pouces. De plus, il est livré avec un système antivol avec une étanchéité incomparable de l’appareil qui permet au cycliste de l’utiliser à tous les temps. Et la protection plastique qui le recouvre sert à empêcher ses composants de se  mouiller.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »